Frédéric Brandon

La peinture est plaisir sensuel : Frédéric Brandon doit se souvenir, quand il peint, de la touche souveraine d’Édouard Manet, vous savez, le grand peintre français du XIXème siècle qui, pour représenter la femme qu’il aime (secrètement) sur son balcon, place une touche géniale de rose dans la chevelure brune.

Le moment est venu, pour Frédéric Brandon, de fêter ses cinquante ans de peinture. Cela va se faire à la galerie Hélène Nougaro, à partir de fin mars 2017, et cela durera un an, car il s’agira de présenter successivement chacune des grandes séries de l’artiste.